Le diagnostic de nos experts

Comment traiter les douleurs musculaires au naturel ?

Les douleurs musculaires sont variées : contracture, courbatures, crampe, élongation... Désagréables voire douloureuses, les myagies peuvent être vraiment gênantes au quotidien. Découvrez comment les soulager naturellement grâce à l'aide des plantes et des huiles essentielles.

Mis à jour le

Sommaire

Votre routine

extrait de cassis

Extrait de Cassis bio

Cure de 3 semaines

Voie orale : 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cl, 3 fois par jour.

Découvrez nos extraits de plantes bio →

huile essentielle laurier noble

Huile essentielle de Laurier noble bio

Usage ponctuel

Massage : mélangez 2 gouttes dans 6 gouttes d'huile végétale de Calophylle, puis massez la zone douloureuse 3 fois par jour.

Découvrez nos huiles essentielles bio →

huile essentielle d'eucalyptus citronné

Huile essentielle d'Eucalyptus citronné bio

Usage ponctuel

Massage : mélangez 3 à 5 gouttes dans une huile végétale neutre dans le creux de la main, puis massez les zones sensibilisées ou intégrez la préparation dans une compresse chaude humidifiée pour une application locale.

Découvrez nos huiles essentielles bio →

En soutien de votre routine

infusion articulations

Infusion articulations bio

Cure

Voie orale : boire à minima 1,5 litres par jour.

Découvrez nos infusions bio →

Le diagnostic établi par nos experts se base sur les réponses données aux questions posées, et ne peut pas prendre en compte des facteurs externes supplémentaires. Ce diagnostic ne remplace pas une consultation chez un professionnel de santé. Pensez à demander un avis médical !


Nos experts vous accompagnent

1. Tout comprendre avec Virginie, naturopathe

Qui n’a jamais eu de douleurs musculaires ? Courbatures, crampes, contractures… sont des affections qui surviennent très régulièrement, que ce soit à la suite d’une pratique sportive ou même parfois sans raison apparente ! Elles sont surtout désagréables, mais selon leur intensité, elles peuvent être réellement douloureuses, voire gênantes au quotidien.

Il est important de pouvoir les identifier ainsi que les causes afin de pouvoir les prendre en charge. Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes naturelles et efficaces pour soulager les douleurs musculaires. Virginie Fleur vous les présente.

Qu’est-ce qu’une douleur musculaire ?

Définition

Les douleurs musculaires sont également connues sous le nom de myalgies. Elles se manifestent généralement par une sensation de douleur, d’inconfort et de tension dans les muscles.

Elles peuvent être localisées dans une zone spécifique et isolée (mollet, cuisse…), ou toucher plusieurs groupes musculaires (jambes, bras, dos…), voire l’ensemble du corps en fonction de leur origine.

Différence avec une douleur articulaire

Si elles peuvent parfois être confondues en raison de la douleur générée, il est important d’apprendre à faire la distinction entre une douleur musculaire et une douleur articulaire.

La première se ressent de manière spécifique sur les muscles et peut être accompagnée de tensions. La zone concernée est plus étendue et touchera par exemple les mollets, les abdominaux, les trapèzes, les bras ou le dos.

La deuxième, plus ciblée, se situe sur les articulations provoquant une douleur et une gêne autour de celle-ci voire des gonflements et des rougeurs. Elle se situera, par exemple, au niveau du genou, de la cheville, du poignet, des doigts, des cervicales, etc.

Comment savoir si la douleur est musculaire ?

Il est parfois difficile de pouvoir déterminer si la douleur ressentie est d’origine musculaire ou non, notamment si l’origine n’est pas évidente. Voici quelques pistes afin d’identifier une douleur musculaire :

  • La localisation de la douleur : si la douleur est située dans une zone du corps où se trouve des muscles et où il n’y a pas d’articulation.
  • La sensation de tension et de raideur : comme l’impression que vos muscles sont tendus ou contractés.
  • La douleur au toucher : généralement, en cas de douleur musculaire, les muscles sont sensibles et/ou douloureux lorsqu’on les presse.
  • Le lien avec une activité physique : si la douleur survient après une activité physique intense ou inhabituelle, il est fort probable qu’il s’agisse d’une douleur d’origine musculaire !
  • Si vous ressentez une amélioration avec des massages, des étirements ou encore de la chaleur il s’agit là aussi probablement de myalgies.

Les différents types de douleurs musculaires

On peut rencontrer différents types de douleurs musculaires, et en fonction, la prise en charge ne sera pas la même.

Les douleurs musculaires liées à l’activité sportive

Après une activité physique intense, comportant des mouvements ou exercices inhabituels, différents types de douleurs musculaires peuvent apparaître comme :

  • Des courbatures : douleurs musculaires dues à des micro-lésions sur les fibres musculaires.
  • Des crampes : contractions involontaires et soudaines des muscles avec une douleur intense et aiguë.
  • Des contractures : dues à une contraction prolongée des muscles, elles apparaissent moins soudainement que les crampes, et la douleur est diffuse et constante.
  • Des déchirures : également appelées « claquages », elles sont dues au fait qu’une partie ou la totalité du muscle se déchire.
  • Des élongations : elles surviennent quand le muscle est étiré au-delà de ses capacités mais qu’il ne se déchire pas.
Les douleurs musculaires sans effort

Parfois, on peut constater des douleurs musculaires sans raison apparente, telles que :

  • Des spasmes : tensions musculaires qui créent une crispation des muscles.
  • Un torticoli : contracture musculaire persistante au niveau des muscles du cou.
  • Des myoclonies : secousses musculaires involontaires et rapides qui surviennent de manière isolée ou répétitive affectant un ou plusieurs muscles.
  • Des myalgies spontanées : elles surviennent de manière inattendue, sans déclencheur et même au repos.

Quelles sont les causes des douleurs musculaires ?

Autre point important, identifier la ou les causes des douleurs musculaires afin de permettre une prise en charge adaptée. On observe de nombreuses causes possibles, de la pratique du sport à des maladies plus complexes. Pour rappel, en cas de douleurs persistantes, il est indispensable de consulter un professionnel de santé, qui lui seul pourra poser un diagnostic.

Quelle maladie provoque des douleurs musculaires ?

Les douleurs musculaires peuvent être associées à diverses raisons médicales telles que :

  • La fibromyalgie qui touche à la fois les muscles et les articulations.
  • La polymyosite, maladie inflammatoire chronique qui engendre une faiblesse musculaire progressive et une inflammation des muscles.
  • La dystrophie musculaire, trouble héréditaire entraînant une dégénérescence musculaire.
Quelles carences provoquent des douleurs musculaires ?

Des carences en vitamines et minéraux essentiels comme le magnésium, le potassium et la vitamine D peuvent être responsables de l’apparition de douleurs musculaires. Parlez-en à votre médecin ou à votre professionnel de santé.

Ménopause et douleurs musculaires

En raison des fluctuations hormonales et notamment la baisse du taux d’oestrogènes à cette période de la vie des femmes, en plus de la fonte musculaire, il est fréquent que des douleurs musculaires apparaissent au moment de la préménopause et de la ménopause. Il est essentiel de conserver une activité physique adaptée et régulière pour maintenir la masse musculaire et éviter les désagréments.

Le cas de la fibromyalgie

La fibromyalgie est une pathologie qui touche environ 2% de la population et 80% des femmes. Son origine est encore méconnue ce qui fait qu’elle est encore très mal décelée aujourd’hui et son diagnostic peut prendre des années.

Elle se manifeste par des douleurs articulaires et musculaires diffuses, accompagnées d’une grande fatigue et de troubles associés tels que des troubles du sommeil, des migraines, de l’anxiété…

Autres facteurs

Hormis les cas mentionnés ci-dessus, d’autres facteurs plus courants peuvent être responsables de douleurs musculaires comme :

  • une activité physique intense ;
  • une mauvaise posture ;
  • du stress et des tensions ;
  • des blessures ou une chute ;
  • une déshydratation ;
  • une inflammation chronique ;
  • un traitement médical.

Quels sont les symptômes d’une douleur musculaire ?

Les symptômes d’une douleur musculaire peuvent varier en fonction de la cause sous-jacente, mais les plus courants sont :

  • douleur ;
  • raideur musculaire ;
  • sensibilité au toucher ;
  • faiblesse et fatigue musculaire ;
  • gonflement de la zone touchée ;
  • spasmes musculaires.

Comment se débarrasser des douleurs musculaires ?

Quelle huile essentielle pour les douleurs musculaires ?

Les huiles essentielles de Laurier noble et d’Eucalyptus citronné sont reconnues pour leurs propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Vous pouvez donc utiliser ces huiles essentielles comme décontractant musculaire.

L’huile essentielle de Laurier noble est très intéressante puisque c’est un excellent décontractant musculaire. Vous pouvez donc choisir cette huile essentielle pour détendre les muscles. Diluez 2 gouttes de Laurier noble, dans 6 gouttes d'huile végétale de Calophylle puis massez la zone douloureuse, 3 fois par jour.

L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-douleur exceptionnelles. Diluez 3 à 5 gouttes d’Eucalyptus citronné dans une huile végétale neutre dans le creux de la main puis massez les zones sensibilisées ou intégrez la préparation dans une compresse chaude humidifiée pour une application locale.

Vous pouvez les utiliser seules ou bien faire votre propre recette d’huile de massage pour douleurs musculaires :

  1. Mettez 2 gouttes d’huile essentielle de Laurier noble et 10 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné dans 30 ml d’huile végétale de Calophylle.
  2. Massez la zone douloureuse avec 10 gouttes du mélange, 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Il convient avant toute utilisation de :

  • faire un test cutané ;
  • vérifier les contre-indications propres à chaque huile essentielle ;
  • toujours demander l’avis du médecin ou d’un professionnel de santé en cas de traitement médical ou de pathologie chronique ;
  • ne pas utiliser chez les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants de moins de 12 ans.
Quelles plantes pour les douleurs musculaires ?

Parmi les plantes, le Cassis est une valeur sûre. Reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires il sera idéal pour aider à soulager les douleurs musculaires qu’elles soient aiguës ou chroniques. Par voie orale sous forme d’extrait de plantes, prenez 20 à 25 gouttes diluées dans un verre d'eau de 20 cl, 3 fois par jour, pendant 3 semaines.

On peut aussi miser sur les infusions de plantes avec une synergie spécifique pour les douleurs musculaires et articulaires. Choisissez-en une composée par exemple de Reine-des-prés, Ortie, Griffe du diable, Curcuma, Cassis, Frêne, qui présentent toutes des vertus qui permettront d’aider à soulager les inconforts musculaires. Infusez les plantes dans l’eau et buvez tout au long de la journée au moins 1,5 L.

Comment éviter l’apparition de douleurs aux muscles ?

Dans le cas des douleurs musculaires, il existe de nombreuses petites choses à mettre en place en prévention afin de limiter et d’éviter leur apparition. Voici quelques conseils :

  • S’échauffer avant de faire des exercices.
  • S’étirer après la pratique sportive et pratiquer régulièrement.
  • Des étirements entre deux séances de sport.
  • Faire des exercices de renforcement musculaire.
  • Avoir une bonne posture au quotidien.
  • Limiter le stress.
  • Maintenir une bonne hydratation au quotidien mais également avant, pendant et après un effort physique.
  • Adopter une alimentation anti-inflammatoire, riche en nutriments essentiels et avec un apport suffisant en protéines de qualité. Cela sera bénéfique aussi bien pour les douleurs articulaires que musculaires.

Bibliographie :
- Le guide terre vivante des huiles essentielles - Dr Couic-Marinier
- Huiles essentielles bio : guide complet des propriétés, utilisations et conseils pratiques - Dr Geert Verhelst